L’unique garantie de qualité supérieure

Le Label Rouge est l’unique signe officiel qui garantit une qualité supérieure à celle des produits courants de même nature : « Le Label Rouge atteste que des denrées alimentaires ou des produits agricoles non alimentaires et non transformés possèdent des caractéristiques spécifiques établissant un niveau de qualité supérieure, résultant notamment de leurs conditions particulières de production ou de fabrication et conformes à un cahier des charges, qui les distinguent des denrées et produits similaires habituellement commercialisés » (art. L.641-1 du code rural).

La qualité supérieure des produits Label Rouge est garantie par les exigences définies dans les cahiers des charges, et est vérifiée régulièrement par des tests sensoriels réalisés auprès de panels de consommateurs et/ou de jurys d’experts.

Leurs valeurs

Aujourd’hui, l’offre alimentaire est telle que nous avons le choix de la qualité de notre assiette, mais aussi du devenir de notre planète. C’est pourquoi il est important de connaître les conséquences de nos actes d’achat et de repérer les filières engagées. Car tout acte d’achat est un acte citoyen qui oriente l’agriculture de demain.

Les éleveurs de volailles fermières Label Rouge et d’œufs Label Rouge sont guidés par un certain nombre de valeurs communes à celles du développement durable :

  • Un élevage fermier en plein air ou en liberté soucieux du bien-être animal.

    Les volailles fermières Label Rouge vivent en plein air tout au long de la journée voire même pour certaines en totale liberté.
  • Un élevage fermier qui respecte le paysage et l’environnement.

    Les volailles fermières Label Rouge sont élevées dans des exploitations de taille limitée, en harmonie avec le paysage environnant : poulaillers isolés, plantations d’arbres et de haies sur le parcours, fumier naturel, alimentation à base de céréales produites localement. Un mode d’élevage extensif, moins exigeant en énergie (chauffage, ventilation et lumière naturelles) qui respecte la nature.
  • Un élevage fermier qui favorise la biodiversité génétique et la qualité.

    Les éleveurs de volailles fermières Label Rouge contribuent à maintenir la sélection de races rustiques choisies pour leur croissance lente, leur adaptation à l’élevage en plein air et la qualité de leur chair. Les labels ont ainsi permis la sauvegarde d’anciennes races locales.
  • Un élevage fermier Un élevage fermier de proximité qui maintient une agriculture traditionnelle dans les régions françaises.

    Le Label Rouge associé à une IGP (Indication Géographique Protégée) représente la démarche collective de toute une filière (couvoirs, éleveurs, abattoirs, fabricants d’aliments) évoluant au cœur d’un même bassin de production. Ce mode d’élevage dit « fermier » permet le développement durable de nombreux territoires agricoles défavorisés, par le maintien d’un tissu rural riche d’exploitations à taille humaine.
  • Un élevage fermier qui soutient les petites exploitations et favorise la polyculture

    Les éleveurs de volailles Label Rouge sont souvent à la tête de petites exploitations agricoles associant polyculture et élevage. Ainsi, les éleveurs sont généralement des agriculteurs qui cultivent les céréales composant l’alimentation de leurs volailles. Cette polyvalence agricole au cœur d’une même exploitation limite le transport des matières premières et les nuisances qui en découlent.
Label rouge

Les 5 grands principes des volailles fermières label rouge

  • Des races rustiques, sélectionnées pour leur croissance lente et leur qualité de chair.
  • Un élevage fermier, en plein air ou en liberté, par petits groupes, dans de grands espaces herbeux et ombragés.
  • Une alimentation composée à 100% de végétaux, à base de céréales, (70 à 75 % minimum selon les espèces), complétée par des protéines végétales (pois, soja…).
  • Une durée d’élevage nettement plus longue, (environ le double des volailles standard), qui garantit une chair ferme et plus goûteuse.
  • Une sécurité sanitaire, avec des conditions d’hygiène systématiquement contrôlées à toutes les étapes de la production.

Qu'est-ce que l'agriculture biologique ?

L’agriculture biologique constitue un mode de production qui trouve son originalité dans le recours à des pratiques culturales et d’élevage soucieuses du respect des équilibres naturels. Ainsi, elle exclut l’usage des produits chimiques de synthèse, des OGM et limite l’emploi d’intrants.
Les bénéfices que la société peut retirer de l’agriculture biologique sont multiples en termes de création d’activités et d’emplois, de préservation de la qualité des sols, de la biodiversité, de l’air et de l’eau. Ce mode de production permet d’expérimenter en vraie grandeur des pratiques innovantes respectueuses de l’environnement et qui sont susceptibles d’être développées plus largement en agriculture. Ses modes de transformation privilégient la mise en valeur des caractéristiques naturelles des produits.

Source :http://agriculture.gouv.fr/lagriculture-biologique-1

DEMETER: AGRICULTURE BIODYNAMIQUE CERTIFIÉE

Demeter est la marque internationale de certification de l’agriculture biodynamique. Elle garantit le respect des pratiques biodynamiques sur les domaines agricoles, ainsi que le respect de la qualité de ces produits lors de leur transformation.
Les cahiers des charges Demeter pour la production agricole et pour la transformation des produits agricoles sont également plus stricts que le règlement bio européen (mixité des fermes interdites, CMS interdits, moins d’intrants autorisés, cahier des charges vinification plus stricts….).
Aujourd’hui, les cahiers des charges Demeter couvrent une gamme complète de produits: produits alimentaires, cosmétiques et textiles et la marque Demeter est présente dans 60 pays.

Source :http://www.demeter.fr/biodynamie/